Comment faire pour détecter la présence de punaises de lit chez soi ?

À bien des égards, les punaises de lit peuvent être comparées aux vampires. Photophobes, elles fuient la lumière comme la peste, qu’elle soit naturelle ou artificielle. Elles ne se complaisent et ne se repaissent que dans la plus totale obscurité. Mais ce qui les rapproche le plus des créatures démoniaques qui hantent depuis des années notre imaginaire culturel, c’est leur goût immodéré pour le sang humain. En effet, les punaises de lit sont des insectes hématophages, au même titre que les moustiques et que les puces. Tapies dans les recoins les plus sombres de votre chambre, elles attendront la nuit avec impatience pour venir sucer votre sang pendant votre sommeil. Mais avant de vouloir vous débarrasser de ces envahisseurs indésirables, il faut apprendre à pouvoir les repérer.

 

Les cachettes préférées des punaises de lit

Les cachettes préférées des punaises de lit

Pour pouvoir s’épanouir et se développer en toute liberté, les punaises de lit ont besoin de s’établir le plus près possible de leur proie. Contrairement aux moustiques qui volent et aux puces qui sautent, les punaises de lit doivent ramper laborieusement pour pouvoir obtenir leur repas. Elles ne se risqueront donc pas à s’installer trop loin de l’endroit où vous dormez, qu’il s’agisse d’un canapé ou d’un lit. Elles ont donc une préférence marquée pour tout ce qui compose votre lit, de la table de nuit aux draps, en passant par le tapis ou le sommier. Les punaises de lit aiment par-dessus tout les endroits sombres et exigus. Elles se logeront donc en priorité dans toutes les anfractuosités de votre sommier ou de vos pieds de lit, en particulier si ceux-ci sont en bois. La moindre fissure peut en accueillir une douzaine. Mais les punaises de lit ont aussi une prédilection pour les matières les plus molles, comme votre drap ou votre matelas. Nicher dans les coutures de votre oreiller ou directement entre le matelas et les lattes du sommier leur conviendra à merveille. L’essentiel est qu’il fasse sombre de jour comme de nuit, et qu’elles puissent en quelques secondes se hisser jusqu’à vous pour pouvoir déguster leur repas nocturne.

 

Indices qui prouvent la présence de punaise de lit

Quelques indices qui trahissent immédiatement leur présence

Comme leur goût pour tout ce qui est obscur et étroit les rend particulièrement difficiles à observer à l’œil nu, les punaises de lit sont le plus souvent repérées par les traces de leur passage laissées derrière elles. C’est, en général, un faisceau d’indices qui vous permettra de suspecter ou de confirmer leur présence plutôt qu’une observation directe, qu’elle soit fortuite ou intentionnée. Le premier signe qui peut attester de la présence de punaises de lit, bien évidemment, ce sont les boutons des piqûres que vous trouverez au petit matin sur votre peau. Ces boutons sont généralement petits et rouges, et sont regroupés sous la forme de lignes ou de grappes aux endroits de votre épiderme où la peau est la plus fine (cou, aisselles, côtes, creux des articulations comme le coude ou le genou). Ils peuvent persister sur votre peau pendant plusieurs semaines, contrairement aux boutons laissés par des piqûres de moustiques ou de puces qui disparaîtront au bout de quelques heures. Vous pouvez également repérer les punaises de lit par les traces qu’elles laissent parfois sur vos draps après leur repas. Il y a par exemple les taches de sang coulé de vos plaies, ou les petites taches noires d’un ou deux millimètres de diamètre qui peuvent être des excréments. Sur les arêtes de votre sommier, il est également possible d’observer des mues ou des squames translucides laissées par les punaises de lit au cours de leur croissance et de leurs fréquentes métamorphoses.

 

les pièges efficaces contre les punaises de lit

Essayez de prendre vos punaises de lit en flagrant délit

C’est une mission très difficile, que vous ne parviendrez certainement pas à accomplir du premier coup. Mais, avec un peu de méthode et de persévérance, vous pourrez en avoir le cœur net. Essayez d’abord de garder une lampe torche près de vous, et de mettre votre réveil pour trois ou quatre heures de matin, à l’heure où la plupart des punaises de lit sortent pour se nourrir. En vous réveillant, inspectez les contours de vos draps et de votre matelas, ainsi que les alentours de vos pieds de lit et de toutes les fissures de votre sommier. C’est dans ce type d’endroits qu’elles devraient se trouver. Toutefois, comme les punaises de lit ne se nourrissent que tous les trois à dix jours en fonction de leur taille, il est possible que vous n’en observiez aucune durant plusieurs nuits d’affilée. Ne vous découragez pas, vous finirez bien par leur tomber dessus ! Si vous optez pour cette méthode, faites en sorte que vos draps soient blancs ou de couleur pâle, afin que le corps brun des punaises de lit vous saute aux yeux par contraste. Sur des draps sombres, vous n’aurez presque aucune chance de les apercevoir. Enfin, sachez qu’il est possible d’installer des pièges sous forme de petites coupoles autour de vos pieds de lit afin de les récupérer quand elles tombent.

 

Si vous ne parvenez toujours pas à les trouver, contactez un professionnel

Malgré tous ces stratagèmes, il est facile de passer à côté des punaises de lit qui ont élu domicile dans votre literie. Quoi de plus frustrant, quoi de plus énervant que de se faire dévorer toutes les nuits et de ne toujours pas parvenir à leur mettre la main dessus ? Malheureusement, c’est comme ça que cela se passe dans la majorité des cas. Ces insectes nuisibles sont si petits et si bien cachés qu’il faut un œil expert et suffisamment entraîné pour réussir à les entrevoir. C’est pour cela qu’en général, il est vivement recommandé de contacter un professionnel ou une société spécialisée dans la détection et l’éradication des punaises de lit. Avec leurs experts équipés et habitués à reconnaître ces envahisseurs entre mille, vous pourrez enfin mettre un terme à la terrible incertitude qui vous ronge et vous rend paranoïaque depuis tant de nuits. Car sans détection précise et avérée au préalable, sans évaluation exacte du nombre de spécimens qui ont envahi votre chambre à coucher, il est difficile d’établir un plan d’action adéquat pour mettre fin à leur existence. Si leur nombre a été sous-évalué, si certains foyers d’infestation ont été malencontreusement oubliés, alors vous vous exposez à une nouvelle invasion d’ici quelques semaines tout au plus. Et il faudra tout recommencer depuis le début.

 

Un chien détecteur de punaises de lit en action

La détection canine, la solution la plus fiable en dernier recours

Malgré l’intervention d’une équipe spécialisée dans la détection d’espèces nuisibles, il est possible que certaines punaises de lit soient parvenues à passer entre les mailles du filet. Dans ce cas, si vous continuez à vous faire piquer et que rien ne permet de vous débarrasser d’elles, il vous reste encore une solution. Vous pouvez contacter une équipe spécialisée dans l’intervention canine. C’est votre dernier recours. Le flair du chien est extrêmement développé. Si les chiens sont correctement entraînés, ils sentiront la présence et la localisation des punaises de lit avec une précision quasiment infaillible. En effet, celles-ci dégagent une odeur assez vive semblable à l’odeur d’une amande. Toutefois, cette odeur est bien trop faible pour pouvoir être sentie par un nez humain. Mais avec un chien entraîné, c’est un jeu d’enfant ! Ce n’est pas pour rien si de plus en plus d’aéroports en Europe sont désormais arpentés par des brigades canines spécialisées dans la détection de punaises de lit.