Quels sont les différents symptômes des punaises de lit ?

Vous en avez certainement entendu parler autour de vous ces derniers temps. Depuis quelques années, les punaises de lit font leur grand retour en France, à notre grand désarroi. Mais comment être sûr qu’il s’agit bien de punaises de lit ? De nombreux insectes sont susceptibles de vous piquer pendant votre sommeil : puces, moustiques, araignées… À première vue, il peut être difficile de les distinguer les uns des autres. Mais, en apprenant à identifier certains symptômes sur votre peau ou dans votre chambre, vous serez en mesure de déduire s’il s’agit bien de punaises de lit ou non.

Comment reconnaître leurs morsures sur votre peau ?

Gros plan insecte punaise de lit en train de piquerLa piqûre de la punaise de lit est en réalité une morsure. Munie d’un rostre composé de quatre aiguilles, elle vous injecte d’abord une substance anticoagulante et anesthésiante contenue dans sa salive. Ensuite, comme vous ne ressentez aucune douleur et que votre sang ne coagule plus, elle peut le sucer jusqu’à satiété. Cet insecte ne pique que la nuit, pendant votre sommeil. Le premier symptôme de punaise de lit que vous allez donc remarquer, c’est l’apparition de boutons rouges sur votre corps quelques heures après votre lever. En fonction de votre organisme et de votre sensibilité, ces boutons vous démangeront plus ou moins. Ils se caractérisent avant tout par leur rougeur, mais aussi par leur forme : ils sont le plus souvent petits et plats.

Comme la punaise de lit est un insecte qui ne vole pas et ne saute pas, elle est contrainte de marcher votre peau pour trouver l’endroit idéal pour son repas. Il lui arrive régulièrement de tâtonner, de mordre à plusieurs reprises avant de tomber sur le vaisseau sanguin qui la nourrira. C’est pourquoi vous trouverez parfois des grappes de boutons les uns à côté des autres dans une zone assez restreinte. Si elles sont capables de vous mordre n’importe où pour trouver du sang, les punaises de lit ont toutefois une préférence pour les régions du corps qui touchent le matelas, ou bien celles où la peau est la plus fine. Quand les boutons se concentrent sur le dos, sur les bras, autour du cou ou sous les aisselles, c’est bien souvent un signe qui ne trompe pas…

Les effets des piqûres de punaises de lit sur le long terme

Démangeaison due à la piqure d'une punaise de litAu-delà des traces de morsures sur la peau, d’autres types de symptômes de punaise de lit peuvent se développer sur le long terme. Il faut néanmoins savoir que ces symptômes et ces effets varient très largement d’une personne à l’autre. Quand certains ne ressentiront qu’une faible démangeaison, et verront leurs boutons de résorber au bout de quelques jours, d’autres sont susceptibles de développer une réaction allergique beaucoup plus grave, qui peut se traduire par des inflammations et des éruptions cutanées très impressionnantes.

On parle de choc anaphylactique. Il existe même un petit pourcentage de personnes que les punaises de lit ne piquent pas du tout, et qui sont naturellement immunisées contre elles ! Cette diversité dans les réactions provoquées par les morsures de punaises de lit ne facilite pas leur identification, bien au contraire. Fort heureusement, pour la majorité des personnes concernées, les symptômes sont similaires. Les boutons et les rougeurs provoquent des démangeaisons relativement intenses, et peuvent mettre jusqu’à un ou deux mois avant de disparaître complètement. Ces démangeaisons, ainsi que la peur de se faire piquer de nouveau pendant la nuit, provoquent parfois des insomnies répétées qu’il convient de combattre, au risque de sombrer dans la paranoïa voire la dépression.

De nombreuses victimes de punaises de lit se retrouvent traumatisées par l’idée que leur foyer est infesté. Mais rassurez-vous, leur présence relève surtout d’un concours de circonstances défavorables, et n’est jamais à mettre au compte d’un quelconque manque d’hygiène. Ces troubles d’ordre psychologiques, qui peuvent s’installer en cas d’infestation prolongée, ne s’atténueront qu’après être parvenus à vous débarrasser de cet encombrant envahisseur.

Les symptômes d’une infestation qui peuvent apparaître dans votre literie

la housse e matelas contre la punaise de litIl n’y a pas que sur votre corps que la punaise de lit laisse les traces de sa voracité. Votre literie, c’est-à-dire votre sommier, votre matelas et vos draps, sont à inspecter régulièrement afin de déceler d’éventuels symptômes. Le long de vos pieds de lit, ou entre les lattes de votre sommier, vous trouverez peut-être des groupements de minuscules points noirs. Ce sont les excréments des punaises de lit, presque intégralement composés de résidus de votre sang séché. Si votre linge de lit (housses, taies d’oreillers, draps, alèse) est blanc ou de couleur pâle, vous aurez plus de chances d’apercevoir au matin les traces de la présence des punaises de lit. En effet, le processus de morsure et de sucement du sang peut durer jusqu’à 20 minutes. Durant ce laps de temps relativement long, il n’est pas rare que du sang s’échappe et vienne tâcher vos draps.

En voyant des petites tâches de sang qui correspondent grossièrement à l’endroit où vous vous êtes fait piquer, vous pourrez commencer à en avoir le cœur net. Les araignées ou les moustiques, eux, ne laissent pas de tels indices derrière eux. Enfin, en cas d’infection de grande ampleur, il est possible que certaines personnes particulièrement sensibles de l’odorat parviennent à sentir la présence des punaises de lit. En reniflant dans les fissures ou les anfractuosités où elles adorent nicher (soit dans votre lit, soit dans un meuble de chevet situé à côté), vous pourrez peut-être sentir une odeur d’amande un peu âcre. Plus les punaises de lit sont nombreuses, plus cette effluve vous montera au nez.

En cas de problème persistant, faites appel à un professionnel

Maintenant que vous disposez de plusieurs pistes pour dénicher des symptômes de punaises de lit, vous allez pouvoir enquêter sur leur présence. Toutefois, il faut garder à l’esprit que si ce n’est que le début de l’invasion, il est possible qu’il n’y ait que quelques individus chez vous. Comme les punaises de lit ne sortent que la nuit et qu’elles n’ont souvent pas besoin de se nourrir pendant plusieurs semaines, vous avez de très fortes chances de passer à côté. Elles ne nichent que dans les endroits les plus sombres et les plus exigus de votre chambre. Cependant, plus vous agissez tôt, moins les punaises de lit auront eu le temps de proliférer (une femelle peut pondre jusqu’à 500 œufs en une seule fois). Vous aurez alors de grandes chances de venir à bout de l’invasion du premier coup.

Si vous attendez le dernier moment pour passer à l’action ou pour appeler quelqu’un, vous risquez de mettre plusieurs mois à vous en débarrasser. En cas de doute persistant, même si vous n’avez pas encore été beaucoup piqué, il est donc vivement conseillé de contacter un professionnel. De nos jours, certaines entreprises proposent de la détection canine de punaises de lit. C’est actuellement le moyen le plus fiable que nous connaissons, tant nos amis les chiens ont l’odorat développé. En repérant tôt et de façon précise les punaises de lit qui ont élu domicile chez vous, vous allez optimiser vos chances d’en venir à bout efficacement. Et vous retrouverez le sommeil tranquille et profond qui était le vôtre il y a encore quelques semaines !