Comment savoir si j’ai des punaises de lits ?

 

Depuis les années 1990, les punaises de lit sont en pleine recrudescence un peu partout dans le monde. On les retrouve principalement en Europe et en Amérique du Nord. Ces insectes préfèrent les milieux urbains et les grandes villes aux campagnes et aux zones rurales. La ténacité et la rapidité de prolifération des punaises de lit la font entrer dans la catégorie des espèces nuisibles et invasives. Vivre dans un logement contaminé par des punaises de lit peut très vite transformer votre quotidien en enfer, c’est pourquoi il convient d’apprendre à les détecter correctement.

 

Des piqûres ne suffisent pas à prouver leur présence

 

C’est en général la première étape qui nous permet de penser que notre maison ou notre appartement pourrait être contaminé par des punaises de lit. On se réveille un matin recouvert de piqûres sur le corps, avec des traces rougies et une forte sensation de démangeaison. La connexion se fait rapidement, car on a récemment entendu parler de ces fameuses punaises de lit dont il est si difficile de se débarrasser. La paranoïa prend aussitôt le pas sur la raison et, dans de très nombreux cas, des gens sont persuadés d’être victimes d’une invasion de punaises de lit alors qu’il s’agit en réalité d’autre chose. Pour pouvoir traiter de ce genre de problème avec efficacité, il faut être absolument certain que ce sont des punaises de lit qui ont infesté votre logement. Des piqûres ou des démangeaisons peuvent être le fait d’autres insectes, comme des moustiques par exemple, ou des réactions allergiques diverses. Par ailleurs, environ 30% des personnes ne se font pas piquer par les punaises de lit. Cet indicateur n’est donc pas fiable pour permettre de détecter la présence de cette espèce invasive. Les méthodes engagées dans la lutte des punaises de lit étant lourdes et souvent onéreuses, il vaut mieux s’assurer de leur présence en premier lieu.

 

Scrutez attentivement votre literie

De manière générale, les punaises de lit s’installent et prolifèrent, comme leur nom l’indique, dans la literie. C’est là que vous devrez être vigilant afin de pouvoir les observer. Adultes, elles mesurent à peu près la même taille qu’un grain de riz. Leur couleur marron sombre les rend visibles, surtout sur du linge de lit et des draps blancs ou clairs. Vous devez observer attentivement le moindre recoin de votre literie : dans les plis des draps, entre les lattes du sommier, dans chaque petite cavité du bois. C’est en étant alerte et méthodique que vous finirez par tomber dessus et en avoir le cœur net. De plus, sachez que les punaises de lit sont photophobes, c’est-à-dire qu’elles fuient la lumière comme la peste. Peu de chances, donc, de les voir se promener en plein jour ou avec vos lumières allumées. Privilégiez les recherches de nuit ou dans l’obscurité, à l’aide d’une petite lampe de poche. Stimulées par l’obscurité, elles sortiront de leur cachette en quête de nourriture et c’est alors que vous les rencontrerez. Elles ont le corps dur et plat, un peu à la façon d’une blatte. Elles possèdent six pattes qui, en général, sont d’une couleur jaune ou orangée. Même si les conditions de recherche sont difficiles, il est indispensable de les observer avant de pouvoir intervenir de façon efficace pour les éradiquer.

 

Récoltez minutieusement les indices

 

À défaut de réussir à trouver ces punaises de lit qui vous empêchent de dormir et vous piquent aussitôt la nuit tombée, vous devez changer de stratégie et tenter de trouver des indices de leur présence. Certaines traces laissées par les punaises de lit derrière elles peuvent attester de leur présence. Tout d’abord, il y a leurs excréments. Ce sont des tâches sombres qui sont constituées de votre sang séché. Même si elles sont très petites (environ 1 millimètre), elles s’accumulent généralement aux mêmes endroits et finissent par devenir visibles à l’œil nu. Vous pouvez également partir en quête de squames ou des mues laissées par les punaises de lit au cours des différentes mutations qui, un peu à la manière des serpents, les mènent à l’âge adulte. Le plus souvent, ces résidus de peau s’entassent dans les coutures du matelas ou les recoins les plus sombres et les plus étriqués de votre literie. C’est aussi dans ces endroits que vous avez des chances de trouver des œufs, qui se présentent sous la forme de minuscules grappes de boules ovales de couleur blanche. Il peut aussi y avoir des larves à côté des œufs, que les gens ont souvent tendance à prendre pour des acariens. En plus de tous ces indices plus faciles à observer que les punaises de lit vivantes, vous pouvez aussi sentir une odeur un peu âcre et sucrée émaner de votre lit. Plus l’infection est grande, plus cette odeur sera détectable.

 

Si besoin, faites appel à un professionnel

 

Au cas où les piqûres et les démangeaisons persistent, si vous ne parvenez toujours pas à trouver des signes de la présence des punaises de lit chez vous, vous pouvez faire appel à un professionnel. Avec l’essor de ces insectes nuisibles dans toutes les grandes villes de France, de nombreuses sociétés de désinfection se sont spécialisées dans les punaises de lit. En général, il ne faut pas plus de quelques minutes à un expert pour détecter leur présence. Leur œil est entraîné et leur regard affûté pour trouver excréments, squames et œufs en un rien de temps. Néanmoins, même l’expert le mieux entraîné du monde pourra faillir à trouver les punaises de lit, tant il est difficile de les observer, surtout si elles sont en petit nombre ou viennent à peine d’arriver chez vous. Cette phase préparatoire est cependant nécessaire, car elle permettra à l’expert d’évaluer la gravité et l’importance de l’infection et d’adapter ses méthodes d’éradication en fonction de ces paramètres. En effet, on ne se débarrasse pas d’une petit colonie de punaises de lit de la même façon que d’une infection beaucoup plus vaste qui touche plusieurs pièces d’une vaste habitation.

 

La détection canine, une solution alternative

 

Si toutefois ces méthodes venaient à échouer, si ni vos observations ni celles d’un professionnel aguerri n’ont permis de s’assurer de la présence de punaises de lit chez vous, il vous reste une dernière solution. Vous pouvez appeler une société spécialisée dans la détection canine des punaises de lit. Grâce à la précision du flair du chien entraîné, il est possible de donner une réponse définitive à la question qui vous obsède depuis plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Les punaises de lit dégagent en effet une odeur très puissante, qui pourrait s’apparenter à l’odeur d’une amende. Cette odeur reste cependant difficile à sentir pour un humain, à moins qu’elles ne soient présentes en très grand nombre. Mais pour un chien, c’est un jeu d’enfant. Depuis quelques années, certains aéroports allemands ont constitué des brigades canines spécifiquement dédiées à la détection des punaises de lit dans les bagages des voyageurs, afin d’éviter qu’ils n’en ramènent de leurs voyages à l’étranger. Cette technique a donc largement fait ses preuves, et a durablement démontré son efficacité. Pour le chien entraîné, renifler l’odeur d’une colonie de punaises de lit et la signaler à son maître est un jeu qui lui apportera une récompense. L’animal est donc prêt à tout pour trouver cette odeur, pour la plus grande fierté de son maître et dresseur. Et pour vous, ce sera enfin l’occasion de savoir si vous avez bien affaire à des punaises de lit ou non.